Formation - Initiation à l’art de conter

Aurélie Loiseau

Durée /date /lieu

2 jours soit 14 heures de formation
Samedi 27 et dimanche 28 janvier 2024
9h-17h
Musée Dauphinois | Grenoble
100 % de stagiaires satisfaits
30 % de progression constatée sur chaque objectif en moyenne
70 % des stagiaires anticipent une répercussion sur leur pratique professionnelle
100 % des stagiaires souhaitent refaire une formation avec le Centre des Arts du Récit

Participants

Conteurs débutants
Maximum 12 personnes

Pré requis & moyens techniques à prévoir

Aucun pré-requis ni matériel à prévoir

Accessibilité

Nous contacter pour vous accueillir au mieux

Contexte

Il ne s’agit pas pendant cette formation courte de devenir conteur mais d’apprendre à raconter avec sa singularité. Aller sur son propre chemin de conteur, de conteuse, afin de concevoir et partager différentes activités créatives autour de l’imaginaire du conte.

Objectifs pédagogiques

Plonger dans le répertoire des contes
Découvrir/revoir la trame d’un récit-conte
Tirer le fil d’un récit
Goûter au plaisir du conte
Apprendre à mémoriser un conte court
Donner vie au conte et le partager en public

Compétences visées

Mobilisation de l’imaginaire
Ecriture
Première sensibilisation au répertoire oral
Autonomie et liberté dans le jeu
Capacité à être en contact avec soi et avec les autres

Contenu

Le travail se fera autour du répertoire traditionnel des contes par de la technique, de l’expérimentation et de la transmission.

Chaque participant pourra chercher, expérimenter sa propre version d’une histoire pour composer son répertoire personnel.

Admission

Remplir le formulaire de pré-inscription
Admission dans l’ordre des inscriptions et dans la limite des places disponibles

Méthodes mobilisées

Les mises en situation seront nombreuses car rien ne vaut la pratique !

Exercice et mise en pratique alterneront pour travailler l’imaginaire de chacun, l’aider à trouver son chemin dans la forêt des récits de tradition orale, à s’approprier un conte (présence, regard, voix, gestuelle), à le mémoriser, à construire une trame…
Alternance entre le travail collectif, le travail par petits groupes et le contage individuel de contes ou des récits chez l’enfant
Exercices ludiques mettant en jeu le corps, l’espace et les mots

Ressources

Livres

Encadrement

Le stage est encadré par une formatrice expérimentée et par une personne du Centre des Arts du Récit pour l’accueil et le bilan.

Modalités d’évaluation

Lors des séquences : questions et discussions à l’issue de chaque exercice.
Chaque jour, un temps de bilan et d’échange en fin de séance permet d’analyser la pratique du jour et la progression de chaque stagiaire.
En fin de stage, un bilan individuel est initié entre le formateur et le stagiaire qui recense les difficultés et réussites ainsi que les marges de progression.
Une grille d’évaluation de l’atteinte des objectifs est remplie par le formateur.
Le stagiaire remplit une autoévaluation à chaud et à froid.

Témoignages satisfaction bilan

2 jours de 9h à 17h

Premier jour : 5 séquences

 — Matin —

J1 S1 – Accueil des stagiaires et positionnement

> Objectifs : Présentation personnelle de chacun, identification des attentes, présentation du programme de la formation
> Méthode : Présentation brève des parcours et temps de questions afin d’adapter la formation
> Compétences : Vision globale du groupe et personnalisée de chacun

J1 S2 – Matinée théorique

> Objectifs : Définir le conte, les différents types de contes et la structure du conte
> Méthode : Questions oralisées et partagées puis lecture des documents fournis
> Compétences : Réflexion sur une définition du conte et acquisition d’une vision claire des différents types de conte et de leurs structures afin de savoir choisir un conte adapté à un projet et un public précis

J1 S3 – Plongeon dans un répertoire commun et personnel

> Objectif : Mettre en commun les savoirs et les bases des récits fondateurs
> Méthode : Partage de souvenirs, travail autour du rythme et de la musicalité, musicalité de la parole et du corps
> Compétences : Acquisition et enrichissement du répertoire oral
> Évaluation : Partage du répertoire en groupe et en binôme, mise en pratique

— Après-midi —

J1 S4 – Jeux d’improvisation

> Objectif : Sonder le groupe, développer l’aisance corporelle et vocale de chacun, expérimenter des jeux ludiques autour du pouvoir de l’imaginaire
> Méthode : Exercices collectifs sur le rapport entre le corps et l’espace, notamment la relation du corps à l’espace immédiat. Travail d’écoute en collectif sur la relation du conteur avec son auditoire
> Compétences : Prise en compte du pouvoir de l’imaginaire, de l’immédiateté de l’image, Présence et crédibilité
>  Évaluation : Partage du répertoire en groupe et en binôme, mise en pratique

J1 S5 – Rencontre-histoire

> Objectif : Se familiariser avec un conte court pour l’oraliser
> Méthode : Tour de table sur le choix des contes et l’analyse des types de contes, présentation de différents ouvrages, choix d’un conte
> Compétences : Capacité à utiliser l’image, comme outil de départ et comme support de la mémoire. Travail cinématographique : passage du montage, du diaporama au film de l’histoire. Développement de l’’écriture orale : un mot = une image

Deuxième jour : 6 séquences

 — Matin —

J2 S1 – Point du matin

> Objectif : Écouter ses propres sensations dans la continuité de J1
> Méthodes : Cercle de parole : exercices d’écoute et d’attention, discussion
> Compétences : Assimilation des expériences de J1

J2S2 – Plongeon dans le répertoire commun

> Objectif : Ancrer et personnaliser les histoires apprises la veille, se les approprier
> Méthode : Travail autour du rythme et de la musicalité de la parole et du corps
> Compétences : Acquisition et enrichissement du répertoire oral
>  Évaluation : Partage du répertoire en groupe et en binôme, mise en pratique

J2 S3 – Théorie pratique : préparation d’une racontée
> Objectifs : Savoir organiser une séance de contes au sein de sa structure ou chez un particulier dans les meilleurs conditions
> Méthode : Partage d’expériences et liste des impondérables
> Compétences : Savoir-faire dans l’accueil et la réussite du déroulement d’une racontée

— Après-midi —

J2 S4 – Jeux d’improvisation

> Objectifs : Créer une cohésion de groupe, développer son aisance corporelle et vocale, expérimenter des jeux ludiques autour du pouvoir de l’imaginaire
> Méthode : Exercices collectifs autour du rapport entre le corps et l’espace, notamment la relation du corps à l’espace immédiat
Travail d’écoute collective pour cerner la relation entre le conteur et son auditoire
> Compétences : Mesure du pouvoir de l’imaginaire, de l’immédiateté de l’image, Présence et crédibilité
> Évaluation : Partage du répertoire en groupe et en binôme, mise en pratique

J2 S5 – Histoire dans la main

> Objectifs : Continuer à se familiariser avec le conte choisi
> Méthode : Visiter son histoire autrement, travailler le corps et des bruitages
> Compétences : Travail de l’image, la précision, le mime dans l’espace
> Évaluation : Partage de jeux en binôme

J2 S6 – Bilan

> Objectifs : Entendre chacun sur son ressenti du stage, conseils pour aller plus loin
> Méthode : Cercle de parole

AURÉLIE LOISEAU

Petite, je me cachais sous les couver­tures avec ma lampe torche pour lire en cachette : les dragons, les loups, les sorcières, les paysages et les animaux extraordinaires s’animaient devant mes yeux … Plongée dans ses contes, le monde n’existait plus autour de moi. Une fois la lampe éteinte, tout me paraissait possible : les jouets semblaient prendre vie dans ma chambre et je les sentais presque respirer. Je devais vérifier 100 fois en clignant les yeux s’ils n’avaient pas bougé ! Plus grande, mes parents ont régulièrement eu le droit à des spec­tacles à domicile, avec les copains, les cousins ou en solo. La malle aux dégui­sements est un trésor inépuisable.

Puis, je fais des études d’histoires de l’art pour apprendre l’Histoire des objets d’avant et d’aujourd’hui. Cela m’amène à l’école Oliviers de Serres à Paris, en sec­tion « Textile et impressions » ou je crée des collections de motifs et illustrations. Artiste associée de la Compagnie « Le temps de Vivre » à Colombes durant plu­sieurs années, je développe et invente de nombreux ateliers en milieu scolaire en action culturelle; membre du Labo N°4 et 5 de la Maison du Conte à Chevilly-Larue, j’ai vécu 5 années de collectif riches d’ex­ploration, recherches, improvisations autour de la parole et de l’écriture.

Mon univers est pétillant, dynamique et poétique ; peuplé d’ogresses dansantes, de héros tout-petits mais costauds, de souvenirs romancés, de récits de vie brodés, de robes merveilleuses, de mé­tamorphoses inquiétantes, de forêts sombres et profondes pas classiques…

> Consultez ici son CV de formatrice

Infos pratiques

Coût pédagogique

Tarif particulier : 220 €
110 € à régler au moment de l’inscription | 110 € à régler le premier jour de la formation
Tarif pro : 380 €

Adhésion de 13 € à l’association des Arts du Récit.

Contact & infos

Centre des Arts du Récit
Scène conventionnée d’intérêt national « Art et création »
5 rue Pierre et Marie Curie
38400 Saint Martin D’Hères
04 76 51 21 82 formation@artsdurecit.com

 

 

Les autres formations