Formation - Initiation à l’art de conter

Angelina Galvani – Compagnie La Parlote

Durée /date /lieu

2 jours soit 14 heures de formation
21 et 22 janvier 2023
9h-17h
Lieu à venir

Participants

Conteurs débutants
Maximum 12 personnes

Pré requis & moyens techniques à prévoir

Pas de moyens techniques particuliers

Accessibilité

Nous contacter pour vous accueillir au mieux

Contexte

Une entrée en douceur dans la pratique du conte dans l’échange et la bienveillance

Objectifs pédagogiques

Apprendre à investir son imaginaire personnel dans une histoire
Appréhender des techniques de mémorisation
Apprendre à habiter l’espace (posture, regard…)
Découvrir les possibilités de la voix (rythme, puissance, placement)
Expérimenter la relation à l’auditoire : gérer ses émotions, interagir avec le public.

Compétences visées

Gymnastique de l’imaginaire
Techniques d’inventivité et parole spontanée
Prise de parole en public
Structure narrative
Mise en voix

Contenu

Partant de son chemin personnel de conteuse et autrice d’histoires pour enfants, la formatrice livre les bases de l’art de raconter des histoires et aide à reconnaître en soi les outils que l’on a déjà souvent sans les voir !
On travaille l’histoire et l’imaginaire personnel, la mémorisation

> Gymnastique de l’imaginaire : rêve éveillé, jeu autour des images, des souvenirs…
> Expression : de l’image au mot, exercices de passages de la visualisation à l’oral
> Échange avec les stagiaires sur les attentes et contextes dans lesquels ils souhaitent raconter
> Choix d’histoires parmi un corpus constitué ensemble, pour commencer un projet personnel.
> Techniques de mémorisation
> La voix et la posture, le rapport au public, apprentissage des techniques de base…
> Approfondissement du travail personnel commencé la veille sur une histoire choisie

Admission

Méthodes mobilisées

Travail individuel et collectif
Travail sur le corps, la voix, la respiration
Racontage
Echanges

Moyens techniques

Livres

Encadrement

Une formatrice
Un représentant du Centre pour l’accueil et le bilan

Modalités d’évaluation

Lors des séquences : questions et discussions à l’issue de chaque exercice.
Chaque jour, un temps de bilan et d’échange en fin de séance permet d’analyser la pratique du jour et la progression de chaque stagiaire.
En fin de stage, un bilan individuel est initié entre le formateur et le stagiaire qui recense les difficultés et réussites ainsi que les marges de progression.

Témoignages satisfaction bilan

En cours de collectage

2 jours de 9h à 17h

Premier jour : 4 séquences

J1 S1 Plongeon dans la pratique

> Objectifs : Entrer dans la pratique par le corps et l’imaginaire et le ludique, créer une cohésion de groupe
> Méthodes : exercices :

  • Présenter son voisin en lui offrant une nouvelle identité
  • Echauffement vocal : automassage avec son détendu ; exploration des différents résonateurs et voix de personnages ; articulation avec le crayon
  • Marche dans l’espace / Exercice d’attention à soi, l’espace et les autres.
  • Respiration, rythme du groupe…

> Compétences : découverte de sa créativité imaginative, intégration au groupe, prise de contact avec la voix

J1S2 – Théorie participative

> Objectif : Avoir un vocabulaire commun et une réflexion sur le Conte et l’imaginaire connaissance théorique du Conte et de l’imaginaire
> Méthode de questions ouvertes : Que faut-il pour raconter? Qu’est-ce que l’imaginaire?
> Compétences : connaissance théorique du Conte et de l’imaginaire

J1S3 – Expérience de transmission orale

> Objectif : expérimenter la transmission orale d’une histoire.
> Méthode Chaine d’histoires : raconter à quelqu’un une histoire que l’on vient d’entendre et recommencer…
> Compétences Mémorisation, oralisation d’un récit

J1S4 – Appropriation

> Objectif : découvrir le fonctionnement de l’imagination
> Méthode : exercice de sieste active
> Compétences : capacité à utiliser son imagination pour fabriquer une image et s’approprier un récit

Deuxième jour : 4 séquences

J2S1 – Réveil

> Objectifs : continuité avec J1, écoute de ses propres sensations
> Méthodes : exercices d’écoute et d’attention, discussion
> Compétences : assimilation des expériences de J1

J2S2 – Du mot au geste

Objectif : se familiariser avec l’expression gestuelle
> Méthode : exercices

  • Emotions gestuelle : prendre une posture signifiant la peur, le désespoir, la joie etc. Se rassembler par posture similaire
  • Construction de statues/images représentant début, cœur et enfin de l’histoire.
  • Transmission des statues à un partenaire et partage sur scène.
  • Jeu des verbes sculptés (à deux, puis mis en commun)

> Compétences : connaitre les différents répertoires de gestes à disposition, être capable de les utiliser

J2S3 – Projet personnel
> Objectif : se préparer et s’essayer
> Méthode : mise en pratique
> Temps préparation personnel, passage sur scène avec son histoire
> Compétences : être autonome dans sa préparation, avoir raconté une histoire en entier devant public

J2S4 – Bilan

> Objectif : récapituler les points importants et donner des conseils adaptés.
> Méthode : chacun évoque sous forme d’image le moment le plus important pour lui
> Compétences : Se souvenir du contenu, repérer ses acquis

Angelina Galvani est une artiste mo­derne et délicate à la « folie douce ».Les histoires qu’elle raconte font ressortir le sens caché des choses et une certaine magie du quotidien. Elle est capable d’y embarquer les spectateurs de tous âges.

Après la découverte fulgurante du théâtre dans un atelier de son ly­cée, elle prend sa formation d’au­todidacte très au sérieux : cours de théâtre sauvages, fac de Lettres puis d’ « Arts du spectacle », mul­tiples expériences comme comé­dienne (Cie A toi pour Toujours), ma­rionnettiste (T.O.M. Cie.)

Sa rencontre avec le Conte lui per­met de réunir ses deux passions : l’écriture et la scène. Elle se forme aussi auprès de nombreux conteurs. Ses idoles dans ce domaine : Pepito Mateo dont elle suit les cours à Pa­ris 8 et qui collabore à son travail de maîtrise et Didier Kowarsky.

Mais elle se dit aussi l’apprentie par-delà le temps de Raymond De­vos, Boby Lapointe et Georges Pe­rec !

Sa devise c’est « marche ou rêve » !

Elle a publié  Le Papa-Maman, livre disque, illustré par Zeïna Abirached chez Benjamins média (2010), coup de cœur de l’Acadé­mie Charles Cros en 2011 et de La Revue du livre pour enfants, et La Petite Juju, édité chez Oui’Dire (2008).

Infos pratiques

Coût pédagogique

Si votre formation est prise en charge par un organisme, joindre une attestation de votre employeur, de l’AFDAS ou d’une autre structure. Dans ce cas, une facture sera remise à l’issue du stage.
Dans le cas d’une inscription à titre individuel, joindre un chèque d’arrhes de 50% du coût global.

Contact & infos

Centre des Arts du Récit
Scène conventionnée d’intérêt national « Art et création »
5 rue Pierre et Marie Curie
38400 Saint Martin D’Hères
04 76 51 21 82 barbarajullien@artsdurecit.com

 

Les autres formations