Contact

CENTRE DES ARTS DU RÉCIT EN ISÈRE
Scène conventionnée / Scène Rhône-Alpes
40, rue du Docteur Lamaze
38400 Saint Martin d’Hères
04 76 51 21 82
info [at] artsdurecit.com
Infos pratiques

Accueil > Actualités > CONTES CELTIQUES ET MUSIQUE SUR LES REVENANTS

CONTES CELTIQUES ET MUSIQUE SUR LES REVENANTS

Vendredi 31 octobre au Musée Archéologique Grenoble Saint Laurent

Six déambulations de 30 mn sont organisées pour des groupes d’une trentaine de personnes chacun. Elles vous entraîneront dans ce lieu magique, à la découverte et l’écoute de contes celtiques et de musique, ainsi qu’une approche plus historique sur les origines de la fête d’Halloween, à partir de la question des revenants.

Avec Jean-Pascal Jospin (conservateur du Musée Archéologique Grenoble Saint Laurent), Patrick Caudal (conteur-musicien, spécialiste de la tradition orale celtique), Elisabeth Calandry (conteuse) et Michel Mandel (clarinettiste).

1ère déambulation 19h00, suivie toutes les ½ heures de 5 autres déambulations.

A partir de 10 ans. Spectacle gratuit

Réservation obligatoire au Musée Archéologique Grenoble Saint Laurent : 04 76 44 78 68

"La question des revenants traverse les acteurs du site de Saint Laurent, qui abrite quelques 1 503 sépultures de tous les siècles. Jean-Pascal Jospin, conservateur du Musée archéologique Grenoble Saint Laurent, apporte des éclaircissements par une recherche historique sur les origines de la fête d’Halloween. En effet, les origines de cette fête peuvent être déterminées à travers le passage en revue des lémuria, du Samain et des fêtes celtiques christianisées, où au fil de l’histoire, sont repensés les rapports entre les vivants et les morts.

La fête des Lémuries

Dans l’Antiquité classique, la fête nocturne des lémuria est célébrée « quand trois fois les astres vaincus auront fait place à Phébus », c’est-à-dire, les 9, 11 et 13 mai de chaque année, où les revenants sortent de leur tombeau pour revenir dans les lieux familiers où ils ont évolué de leur vivant.

Le Samain celtique

La fête du 1er Novembre, dans l’ancien calendrier irlandais, porte le nom de Samain et marque notamment le début de l’année celtique en signant la fin de l’été. Ainsi, célébrer la mort de l’année écoulée et, par extension, à célébrer les morts de la famille ou du clan.

Les fêtes celtiques christianisées

Pour en finir, avec les pratiques païennes, le pape Boniface IV, institue la fête de la Toussaint en 610 : célébrée le 13 mai, comme la fête des Lémuries. La fête des Saints n’est substituée au Samain qu’au IXème siècle par le pape Grégoire IV : le 1er Novembre. Quant à la Commémoration des fidèles défunts, cette fête chrétienne dédiée elle aussi aux morts est instituée au début du XIème siècle par le pape Léon IX.

La fête d’Halloween, célébrée le 31 Octobre, partout à travers le monde, résulterait de tout cet héritage."

Le Samedi 1er Novembre à 10h30, Patrick Caudal nous présentera une conférence contée au Musée Dauphinois : "Halloween, Samhain, Kala-Goañv : La nuit où la porte de l’Au-Delà s’ouvre — Créatures, récits et croyances de la Toussaint celtique"


Partager sur
JPEG - 138.1 ko

Visitez le site du Musée archéologique Grenoble Saint Laurent

> Accès pro

Suivez-nous

Plan du site

Crédits

Developpement et webdesign
www.chrisgaillard.com

Illustration : Bruno Théry

Dernière mise-à-jour : mercredi 13 décembre 2017

© Les Arts du Récit en Isère 2014