Contact

CENTRE DES ARTS DU RÉCIT EN ISÈRE
Scène conventionnée / Scène Rhône-Alpes
40, rue du Docteur Lamaze
38400 Saint Martin d’Hères
04 76 51 21 82
info [at] artsdurecit.com
Infos pratiques

Accueil > Les artistes > François Flahaut

François Flahaut

François Flahaut, est directeur de recherche émérite au Centre national de la recherche scientifique et membre du conseil de rédaction de la revue L’Homme.

Après une formation philosophique, il s’est engagé dans des recherches en sciences humaines. Il a notamment travaillé sur les contes populaires européens (La Pensée des contes, 2002, « Be yourself ! », 2006), ainsi que sur les contes d’Andersen. Il a enseigné au Département de Psychanalyse de Paris VIII, à l’UFR de Sciences Cliniques de Paris VII et au Collège International de philosophie. Il anime actuellement le séminaire « Anthropologie générale et philosophie » à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS).

Les recherches philosophiques de F. Flahault se fondent sur les connaissances empiriques et s’efforcent de les articuler dans la perspective d’une anthropologie générale, dans un retour à la question « Qu’est-ce que l’homme ? ». En effet, les recherches en sciences humaines aussi bien que le traitement des questions normatives qui s’imposent à la philosophie s’opèrent inévitablement sur le fond d’une certaine conception de l’être humain, laquelle, dans la mesure où elle est tacitement admise, contient une part d’impensé.
Au croisement de la philosophie et des sciences humaines, les recherches de Flahault s’inscrivent dans le prolongement de travaux comme ceux de Norbert Elias, Louis Dumont ou Jean-Pierre Vernant. Elles poursuivent en même temps la mise en question du sujet-substance inaugurée par Hume et reprise d’une autre manière par Sartre, Merleau-Ponty ou Foucault.
Il s’agit donc, d’abord, de repérer et d’interroger les présupposés de la pensée occidentale concernant l’homme et la société. Ensuite de montrer en quoi certains d’entre eux se révèlent inadéquats et quelles représentations plus appropriées pourraient s’y substituer. Pour cela, il est évidemment nécessaire de s’appuyer sur l’état actuel des connaissances scientifiques. Mais il faut également tenir compte des cultures extra-européennes et des possibilités qu’elles offrent de penser autrement.

Thèmes de recherche
Du sujet connaissant au sujet existant. Les rapports entre la pensée philosophique (conceptuelle, rationnelle) et l’activité mentale qui en constitue le sous-sol (désirs, scénarios liés à l’existence vécue, images, récits)
Les présupposés anthropologiques de la pensée économique
Critique du sujet moral : fondations pré-morales de la coexistence, de l’identité et de la reconnaissance

Participation aux recherches collectives
Participation à l’opération « La fiction : aspects artistiques, cognitifs et philosophiques » (Équipe de recherche « Représentation, récit, fiction »)
Participation à l’opération « Frontières de l’art et frontières de l’esthétique » (Équipe de recherche « Arts et esthétique »)
Membre du projet « Culture du loisir, art et esthétique »

Enseignements
À partir de l’automne 2006, séminaire d’anthropologie générale à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales avec Jean Jamin et Jean-Marie Schaeffer (séminaire ouvert à tous).

Responsabilités scientifiques et administratives
Responsable avec Marielle Macé et Jean-Marie Schaeffer de l’Équipe de recherche « Représentation, Récit, Fiction »
Responsable avec Catherine Velay-Vallantin de l’opération « Le conte populaire en France » en partenariat avec la BNF (Équipe de recherche « Textes et littératures »)

PRINCIPALES PUBLICATIONS
Ouvrages

Le Conte populaire en France, anthologie critique de contes (avec Catherine Velay-Vallantin), Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins » (à paraître en 2007-2008).
« Be Yourself », Paris, Mille et une nuits (à paraître en 2006).
Le Paradoxe de Robinson. Capitalisme et société, Paris, Mille et une nuits, 2005, 175 p.
Le Sentiment d’exister. Ce soi qui ne va pas de soi, Paris, Descartes & Cie, 2002, 825 p.
La Pensée des contes, Paris, Anthropos, coll.« Economica », 2001, 278 p.
La Méchanceté, Paris, Descartes & Cie, 1998, 221 p. [trad. ital., La Cattiveria, Marietti, 2001 ; en angl., Malice, Verso, 2003].

Ouvrages collectifs
« J’anéantis ceux qui me haïssent », in La Vengeance, Raymond Verdier éd., Paris, Autrement, 2004, p. 43-55.
« La Fragilité des garçons », in Le Père disparu, Gérald Cahen éd., Paris, Autrement, 2004, p. 50-59.
« La Sirène aux frontières de l’infini », in Les Métamorphoses du conte, Jean Perrot éd., Bruxelles, Peter Lang, 2004, p. 333-354.
« Théorie de la culture et catégories esthétiques » in Esthétique : Europe, Chine et ailleurs, Yolaine Escande et Jean-Marie Schaeffer éds., Paris, éditions You-Feng, 2003, p. 127-137.

Articles
« Récits de fiction et représentations partagées », L’Homme, n° 175-176 : « Vérités de la fiction », F. Flahault et N. Heinich éds., juillet - décembre 2005, p. 37-55.
« Entre émancipation et destruction. Les fondements de l’idéal prométhéen », Communications, n° 78 : « L’idéal prométhéen », F. Flahault éd., 2005, p. 5-49.
« De l’individu créateur à la droite américaine », Communications, n° 78 : « L’idéal prométhéen », 2005, p. 245-268.
« Identité et reconnaissance dans les contes », Revue du MAUSS, n° 23 : « De la reconnaissance », 1er semestre 2004, p. 31-56.
« L’étude des contes. Ce que les contes nous apprennent sur l’homme », École française d’Extrême-Orient, Conférences académiques franco-chinoises, cahier n° 5, août 2003 (en français et en chinois).
« Sisyphe professeur », Communications, n° 72 : « L’idéal éducatif », F. Flahault et J. M. Schaeffer éds., 2002, p. 17-69.

> Accès pro

Suivez-nous

Plan du site

Crédits

Developpement et webdesign
www.chrisgaillard.com

Illustration : Bruno Théry

Dernière mise-à-jour : vendredi 24 mars 2017

© Les Arts du Récit en Isère 2014